08 mai 2010

Darren's Day

Darren.jpg
Darren Hayes ¤ 08/05/72

***

Savage Garden : Savage Garden (1997), Affirmation (1999).

Darren Hayes : Spin (2002), The Tension &  The Spark (2004), This Delicate Thing We've Made (2007, deux cds), Nouvel Album (2011).

We Are Smug : We Are Smug (2009) > en téléchargement légal & gratuit.

12:04 Prestidigitateur : Miss Babooshka ¤ La Boîte à Malice : Addicted to Darren Hayes, Moments of Pleasure, Oh to be in love, Violin | Enchaîné | Abracadabra ! (2) | TaGs: ma musique, darren hayes, 8 mai 1972

30 avril 2010

Benoît Dorémus & Renan Luce en live !

 

Photo 0225.jpg
By Miss Babooshka

Renan, Benoît et moi sommes nés en 1980 ... C'est dingue quand même !

J'ai juste adoré ce concert de Renan Luce et j'ai adoré Benoît Dorémus (charmant à la séance dédicace, ah ce petit clin d'oeil ...), je garderai un excellent souvenir de cette soirée.

1ère partie : Benoît Dorémus, que je connaissais déjà un peu, est excellent. Je vais acheter son nouvel album le 31 mai c'est sûr !

Le concert : déjà le son, rien d'agressif aux oreilles (& organes vitaux genre mes entrailles) niveau volume, basse & co, ciel que c'est agréable ... Ensuite, jeux de lumières parfaits, déco parfaite avec deux rideaux de chaînettes en fer et des dessins stylisés projetés dessus (dessins animés muets). Niveau spectacle, Renan est génial, les nouveaux arrangements de toutes ses chansons m'ont énormément plu : entre douceur et moments franchements plus rocks. De beaux instants plein d'émotion, d'autres résolument dansants & festifs, de vraies ambiances pour chacune des chansons : comme j'ai adoré Lacrymal Circus par exemple ... & même une excellente reprise de Laisse Tomber Les Filles (pour débuter l'un des rappels). Niveau ambiance, c'était juste hallucinant (vive ma chère ville de G. !), tout le monde a pris son pied : Renan, ses excellents musiciens, nous ... La salle entière du Summum a fini debout à 4 ou 5 chansons de la fin (effet La Lettre), l'émotion et le plaisir de Renan étaient évidents. Par rapport au concert de la dernière fois (pour son 1er album), Renan se lâche carrément plus, c'est excellent. N.B. : les chansons faites devant la scène, tous les 5 assis sur des cartons, un pur Bonheur !

Les chansons de Renan : Tout le premier album sauf 24h01 et L'Iris & la Rose. Tout le second album sauf Chez toi & Grand Père (I et II).

 

 

 

 

S1.jpg

23:30 Prestidigitateur : Miss Babooshka ¤ La Boîte à Malice : Moments of Pleasure, Oh to be in love, Violin | Enchaîné | Abracadabra ! (7) | TaGs: mes concerts, ma musique, renan luce, benoït dorémus

18 avril 2010

Persuasion - J. Austen / A. Shergold

JABanniere.jpg
Persuasion.gif

2. Critique de l'adaptation de 2007 :

J'ai apprécié cette adaptation, mais certains détails plaisants du roman m'ont manqué & la fin de ce film me laisse dubitative ...

J'ai aimé les sublimes paysages, l'ambiance, les acteurs (sauf celle qui incarnait Elizabeth que je trouvais trop vieille), les costumes, le respect des points importants de l'oeuvre de Jane Austen, l'alchimie entre Sally Hawkins & Rupert Penry-Jones, la mer déchainée à Lyme, le journal d'Anne, les gros plans sur le visage d'Anne à ces moments-là & les regards qu'elle nous offre, le charme de Rupert et du coup le charme de Frederick, le jeu d'Anthony Head (& son micro-miroir au moment du concert), la mélancolie qui s'installe parfois ...

J'ai regretté qu'on ne s'attarde pas davantage sur la vie de la famille Musgrove qui offre pourtant de savoureux moments, sur celle de la famille Harville (où est Mme Harville ?), sur le grain de folie de l'amiral Croft quand il conduit sa voiture, sur les entrevues avec Mme Smith ...

Quant à la fin elle me laisse dubitative, la lettre n'est pas rédigée dans les mêmes conditions, ce qui me déçoit ... & si je trouve que voir Anne courir à travers Bath à la recherche de son Capitaine est très romanesque, je préfère la manière dont se conclut le roman.

Persos.jpg
Lyme.jpg
Couple2.jpg
Couple1.jpg
HappyEnd.jpg 
 

1. Critique du roman :

J'ai vraiment apprécié ce roman de Jane Austen, mon 4e, même si j'ai mis 2 mois à le finir à cause de mon boulot & de ma santé. J'ai aimé comme toujours sa description de la société anglaise de l'époque, description qui ne manque ni de justesse (je crois) ni de piquant ... Je me suis attachée à presque tous les personnages, & j'ai adoré détester Elizabeth & son père (ainsi que M. Eliot & Mme Clay). J'ai trouvé Anne Eliot profondément touchante, c'est une belle héroïne austenienne, plus douce plus réfléchie sans doute ... Le capitaine Wentworth est sans nul doute un homme dont on ne peut que tomber amoureuse, & après avoir lu sa lettre à Anne, je dois avouer que son charme est irrésistible. 

J'ai aussi aimé cette critique de la vanité et de l'orgueil, cette réflexion sur la "persuasion", cette mélancolie plus prononcée, cette histoire d'amour complexe & compliquée, ce rythme qui s'accelère au gré des battements de coeur d'Anne et de son Capitaine, ces descriptions des paysages anglais, ces marins dont on croisait la route, ce fat de Sir Eliot,ce sacré couple formé par les Croft, cet incroyable accident de Louise, ces mots qui en disent bien plus qu'on ne croit, cette ambiance parfois feutrée, ces grands moments de joie avec les Musgrove, etc.

Pour conclure, j'écrirai juste : "Tu avais raison, Camille." ;)(Oui, Camille a été la première à me conseiller ce roman ...)

S1.jpg

**Si quelqu'un(e) veut me conseiller une autre adaptation de Persuasion ...**

**Cela fait des mois que je retarde le visionnage de Northanger Abbey, je vais essayer de voir ce film la semaine prochaine ...**

**Source : Screen captures faites par moi-même**

Lunettesnoiressurpagesblanches.jpg

 - Challenge Jane Austen 2009

- Challenge Lunettes Noires sur Pages Blanches : 3

 

 

17 avril 2010

Bones 5.16 - 100th

 

Quel épisode ! Un pur bonheur !

B100A.jpg

 

B100B.jpg
B100C.jpg
La première vraie affaire & ... un premier baiser !
(oui cet épisode se déroule en partie avant la 1ère saison ^^)
B100D.jpg
Après le premier baiser, la première gifle.
& une brouille qui dure 13 mois et des poussières !
B100E.jpg
& aujourd'hui ? Bones & Booth s'avoueront-ils leurs sentiments ? S'embrasseront-ils ? Bref que feront-ils après cette séance très spéciale avec notre cher Sweets ? Ne comptez pas sur moi pour tout vous dévoiler, d'autant que  M6 n'en est qu'au 8e épisode de la saison 5 ;)
***
Sources : Photos trouvées sur le net, screen captures faites par moi-même.
S1.jpg

21:10 Prestidigitateur : Miss Babooshka ¤ La Boîte à Malice : Addicted to David Boreanaz, Hounds of Love, Oh to be in love | Enchaîné | Abracadabra ! (11) | TaGs: mes séries, bones, david borenaz, 100th episod

Persuasion, de Jane Austen

JABanniere.jpg

 

a.jpg
AB.PAL

*** 

PersuasionAnne.jpg

Persuasion

Jane Austen

(Anglais)
Collection 10/18
290 pages
Clic

 

Sous le vernis d'un genre, chacune des phrases de Jane Austen attaque les conventions, traque les ridicules, et finit avec une grâce exquise par pulvériser la morale bourgeoise, sans avoir l'air d'y toucher. Les héroïnes de Jane Austen lui ressemblent, elles aiment les potins mais détestent bavardages, grossièreté et vulgarité. La pudeur, le tact, la discrétion, l'humour sont les seules convenances qu'elles reconnaissent... Et si Jane Austen mène les jeunes filles au mariage, c'est fortes d'une telle indépendance qu'il faut souhaiter au mari d'être à la hauteur ! A lire yeux baissés et genoux serrés pour goûter en secret le délicieux plaisir de la transgression des interdits. [amazon.fr]

 

 

*

 

J'ai vraiment apprécié ce roman de Jane Austen, mon 4e, même si j'ai mis 2 mois à le finir à cause de mon boulot & de ma santé. J'ai aimé comme toujours sa description de la société anglaise de l'époque, description qui ne manque ni de justesse (je crois) ni de piquant ... Je me suis attachée à presque tous les personnages, & j'ai adoré détester Elizabeth & son père (ainsi que M. Eliot & Mme Clay). J'ai trouvé Anne Eliot profondément touchante, c'est une belle héroïne austenienne, plus douce plus réfléchie sans doute ... Le capitaine Wentworth est sans nul doute un homme dont on ne peut que tomber amoureuse, & après avoir lu sa lettre à Anne, je dois avouer que son charme est irrésistible. 

J'ai aussi aimé cette critique de la vanité et de l'orgueil, cette réflexion sur la "persuasion", cette mélancolie plus prononcée, cette histoire d'amour complexe & compliquée, ce rythme qui s'accelère au gré des battements de coeur d'Anne et de son Capitaine, ces descriptions des paysages anglais, ces marins dont on croisait la route, ce fat de Sir Eliot,ce sacré couple formé par les Croft, cet incroyable accident de Louise, ces mots qui en disent bien plus qu'on ne croit, cette ambiance parfois feutrée, ces grands moments de joie avec les Musgrove, etc.

Pour conclure, j'écrirai juste : "Tu avais raison, Camille." ;)(Oui, Camille a été la première à me conseiller ce roman ...)

S1.jpg

- Il me reste donc à lire : Emma, Mansfield Park & ses oeuvres de jeunesse.

- & cela n'a rien à voir, si ce n'est ce petit côté so english my dear, mais c'est un clin d'oeil à un groupe de filles qui se reconnaîtra : j'ai reçu le dvd de Blackpool aujourd'hui, payé 7.68 euros sur Amazon.fr !!!

 

EnglishClassics.jpg
2e livre
defi_classique204.jpg
4e livre
ABPAL.jpg
2e livre

03 avril 2010

Fake Boyfriends, Real Love, & Chabadada

Taguée par ma chère Illy Pop (merci !!!)

Je dois vous présenter un top 5 de Fake Boyfriends, des personnages so cute de séries tv (mais je suis assez partante pour le faire aussi avec des personnages de films) que j'aime trop d'amour. Vous pouvez avoir un aperçu du classement ici, mais je me laisse certaines libertés pour changer deux ou trois choses (notamment parce qu'il n'y a pas que les séries de Bryan Fuller quoique ...) ;)

Je tague qui veut le reprendre, signalez-vous juste dans les commentaires ^^ 

& voici mon top, du n°5 au n°1 :

Alors j'ai changé Mason (Dead Like Me) en Dr Jack Hodgins (Bones), & j'ai choisi Angel plutôt que Spike (parce qu'il a été mon premier crush ;p) ... J'aurais pu mettre aussi le psy sympa dans Bones ou Joe Dubois dans Medium ... Mais il faut faire des choix cruels ... (& Larry Paul & ...)

Je me limite à 3 raisons pour chacun, sinon j'aurais pu faire des romans ... & puis si vous voulez les découvrir, il faut bien vous laisser des surprises ;)

 

 

JackHodgins.jpg
n°5 (Bones)

- parce que j'adore sa spécialité au labo (oui Pando, il me fallait un docteur dans mon top ;p), il est touours à fouiller à des endroits pas possibles ...

- parce qu'il aime tendrement, qu'il est un peu jaloux, un peu malheureux, et au final craquant.

- parce qu'il a de l'humour ... & que c'est le roi du Labo !

 

Angel.jpg

n°4 (Buffy/Angel)

- parce que c'est une âme torturée.

- parce que j'ai craqué dès la première seconde où il est apparu sur mon petit écran, un vendredi soir tard sur M6, en 1996 ou 1997 ... Il était mystérieux à souhait.

- parce que j'aime sa maladresse, & quand il essaye de danser aussi.

 

EricGotts.jpg

n°3 (Wonderfalls)

- parce qu'il est trop choupinouchoupi comme dans l'épisode Lovesick Ass, où il arrive chez Jaye avec son oeil au beurre noir ... (voir photo)

- parce qu'il est trop sexy quand il pose l'antenne, torse nu, sur le toit de la caravane de Jaye. (ah le coup de la cannette de soda ...)

- parce qu'il est adorable, rien que la scène finale entre Jaye et lui, avec ma chanson pref' de Travis en fond sonore, peut faire fondre le coeur le plus endurci.

 

PaceyWitter.jpg

n°2 (Dawson)

- parce que c'est Pacey Witter ;)

- parce qu'il est prévenant, toujours aux petits soins pour celle qu'il aime.

- parce qu'il a plein de petites/grandes fêlures ...

 

Ned.jpg

n°1 (Pushing Daisies)

- parce que j'ai eu un vrai coup de foudre pour ce personnage !

- parce que j'adore toutes ses expressions faciales, et son sourire so charming, isn't it ?

- parce qu'il est prêt à tout par Amour.

S1.jpg

27 février 2010

Midinette

 

MultiHarrison.jpg

Je viens de revenir du salon, je ne regarde jamais les Césars, mais là ... J'ai zappé pile au moment où l'Homme de ma Vie depuis bien 25ans était là, oui c'est Harrison Ford( & on doit être connectés, c'est pas possible autrement) ...& que oui, là, sur la scène, tout timide, tout gêné, mais visiblement heureux et ému par les mots de Sigourney W., il me faisait toujours craquer ... & que j'ai envie d'acheter tous les dvds de ses films (surtout ceux des années 80 - début 90) maintenant, parce que je veux tous les revoir !!! Oui je sais, je suis folle, mais rassurez-vous, je ne me soigne pas ;p

 

S1.jpg

22:41 Prestidigitateur : Miss Babooshka ¤ La Boîte à Malice : Addicted to Harrison Ford, Moments of Pleasure, Oh to be in love, The Wedding List | Enchaîné | Abracadabra ! (6) | TaGs: harrison ford, mes films, acteur culte

19 février 2010

Petit Déjeuner chez Tiffany (roman/film)

Lecture achevée le 18.02.10

PetitDjeunerchezTiffanyTrumanCapote.jpg

Petit Déjeuner chez Tiffany (1958)

Truman Capote

(Américain)
Folio
120 pages

 

"Holly Golightly adore traîner chez Tiffany, parce que tout y est beau. Holly au pas léger, gracile comme un songe, comme une Audrey Hepburn moulée dans une robe noire devenue légendaire, traverse l'existence telle un chat qui, n'ayant pas de nom, s'en invente un. De son passé de Lulamae, il lui reste pourtant quelque chose de plus profond que la frivolité qu'elle affiche avec impertinence, une absence de lest qui conduit à une existence de courants d'air. Jusqu'au jour où, des années après la disparition de la gosse, une photo vient raviver le souvenir de sa voix rauque et de sa silhouette de vent dans la mémoire du narrateur, qui lui fournira un hommage littéraire en guise de racines. Sur un ton tantôt léger et amusant, tantôt grinçant et poétique, maniant à plaisir l'ironie, le narrateur nous livre ses souvenirs de l'époque où l'amitié les liait et où gravitait autour de cet être libre et sauvage une myriade de personnages farfelus. Malgré son ambiance de fête permanente et la fin édulcorée de sa version pour l'écran, Diamants sur canapé, ce roman demeure pourtant, comme d'autres oeuvres plus sombres de Truman Capote, le parcours désespéré d'une créature blessée, irrémédiablement marginale." Sana Tang-Léopold Wauters

****

J'ai beaucoup aimé ce roman pour les raisons suivantes :

- parce qu' Holly/Lulamae est une jeune femme très attachante ...

- parce que j'ai aimé voir tous les événements à travers les yeux du timide narrateur, écrivain en devenir

- parce que le récit ne manque ni d'humour ni de piquant.

- parce que tout y semble y léger, alors que certains événements sont graves ...

- parce que cela donne envie de se perdre à New York.

- parce que tout le monde aime Holly, mais qu'elle reste libre & insaisissable.

- parce qu'il y a une vraie gallerie de bons personnages ...

- parce qu'il y a un vieux matou tigré et borgne, des caisses en vrac, une belle cage à oiseaux, une médaille de St Christophe de chez Tiffany, des livres, un sapin de Noël, des rires, des pleurs, des cris, des fêtes, des "amis", la naissance d'une amitié, beaucoup de tendresse, une tonne de fantaisie, un rêve (le fameux Tiffany), etc.

- parce qu'il y a plein de rebondissements, & aussi des vieux truands ;)

- parce qu'on ne connaîtra jamais la véritable histoire de Lulamae.

- parce que ce roman fait sourire, parce qu'il nous touche aussi, et parce qu'il nous pousse parfois à nous poser certaines questions sur la Vie.

S1.jpg 

****

Generique.gif

18.02.10 : C'est la toute première fois que je vois ce film ... L'adaptation est relativement fidèle, même si je regrette que certains passages aient supprimés ou modifiés, ou que certains personnages aient moins d'importance comme Mag, & je n'aime pas trop l'ajout du personnage de "la décoratrice". & puis la fin est très hollywoodienne, alors que le roman restait plus dans une tonalité douce-amère (j'aimais l'idée de Holly toujours libre avec sa médaille de St Christophe, et du narrateur restant avec sa belle cage à oiseaux vide) ... Mais j'y ai retrouvé tout de même ce qui faisait le piquant de l'histoire de Truman Capote, les moments les plus importants sont là (même si la chronologie n'est pas toujours respectée), & l'avenir y est plus rose (quoique ...). C'est un film plaisant, drôle, tout doux, émouvant aussi ... Audrey Hepburn est vraiment une actrice charmante & douée, j'aime beaucoup la manière dont elle interpète son personnage et aussi toute sa galerie d'expressions : quand elle est ivre-morte, c'est quelque chose ! ;) & une mention spéciale à Mickey Rooney, drôlissime ; ainsi qu'au chat.

Bref, un bon film que je reverrai avec plaisir, sans nul doute.

S1.jpg

1.jpg2.jpg3.jpg4.jpg
5.jpg
6.jpg
7.jpg
8.jpg
9.jpg
10.jpg
11.jpg
12.jpg
13.jpg
14.jpg
15.jpg
16.jpg
17.jpg
18.jpg
ScreenCaptures by Miss Babooshka

****

AudreyHepburnChallenge10.jpg

1948 - Le hollandais en sept leçons, (Nederlands in Zeven Lessen)

1951 - Rires au Paradis, (Laughter in Paradise)

1951 - Une Avoine Sauvage, (One Wild Oat)

1951 - Histoire de Jeunes Femmes, (Young Wives Tale)

1951 - De l'Or en Barres, (The Lavender Hill Mob)

1951ou52 - Nous irons à Monte-Carlo, (Monte Carlo Baby)

-----------------------------------------------------------------

1952 - Secret People, (The Secret People)

1953 - Vacances Romaines (Roman Holiday)

1954 - Sabrina

1956 - Guerre et Paix (War and peace)

1957 - Drôle de Frimousse (Funny Face)

1957 - Ariane (Love in the Afternoon)

1957 - Mayerling

1959 - Vertes Demeures (Green Mansions)

1959 - Au Risque de se Perdre (The Nun's Story)

1960 - Le Vent de la Plaine (The Unforgiven)

1961 - Diamants sur Canapé (Breakfast at Tiffany's)

1961 - La Rumeur (The Children's Hour (US) - The Loudest Whisper (GB))

1963 - Charade

1963 - Deux Têtes Folles (Paris – When it Sizzles)

1964 - My Fair Lady

1966 - Comment voler un Million de Dollars (How to Steal a Million)

1967 - Voyage à Deux (Two for the Road)

1967 - Seule dans la Nuit (Wait Until Dark)

1976 - La Rose et la Flèche (Robin and Marian)

1979 - Liés par le Sang (Bloodline)

1981 - Et Tout le Monde Riait (They all Laughed)

1987 - La Rançon Mexicaine (Love Among Thieves)

1989 - Pour Toujours (Always)

****

LunettesetAudrey.jpg

 

 

 

 

 

 


Lunettes noires ... (2010) : 2
Challenge Audrey Hepburn (2010) : 2

 

31 janvier 2010

I'm not a single, I'm an album ;)

Oui une professeur de français peut faire des jeux de mots pourris en anglais ;p Juste pour dire qu'il ne faut pas me réduire à la célibataire depuis toujours (du moins depuis presque 30ans) = single, mais voir en moi un ravissant mille-feuilles (oui je suis une gourmette) = album.

En fait, je crois que pour une fois, sur ce blog n°3, je voulais écrire un billet encore plus personnel tout en restant incognito, cela va de soi ... Si vous ne vous sentez pas de lire un billet (improvisé) sur ma petite vie, ses bonheurs, ses malheurs & toute la compagnie, chers lecteurs ; il y a deux billets tout neufs et plus futiles, juste avant, qui attendent vos commentaires avisés :


- Un film d'Audrey Hepburn tourné dans le Sud
- Compte-rendu de deux concerts géniaux (avant Charlie Winston le 3/2)

--------------------------------------------------------------------------------------------

Il était une fois, une jeune femme toujours célibataire mais heureuse de l'être, oui cela peut sembler inconcevable dans notre société mais je suis fort heureuse d'être sans amoureux ... Ce n'est pas quelque chose que je vais étaler sur la voie publique, parce que 1. cela suscite de vives interrogations / une profonde incompréhension / etc. 2. je ne veux pas blesser des personnes qui, elles, voudraient trouver l'âme soeur 3. on me rétorque que comme je n'ai jamais eu d'amoureux de ma vie, forcément & bla bla bla. (oui mais ...)

En effet, bien vivre son célibat n'est pas quelque chose que l'on voit souvent dans les  reportages à la télévision ; disons que parfois si, mais cela finit toujours par une possible rencontre ou avec l'ombre d'un regret. En même temps, je ne me reconnais pas dans ces trentenaires, stars d'un soir, parce que je n'ai aucune expérience de couple à proprement parler (mais ...) & ne rêve pas de P.C. . Ensuite, parce qu'après un moment de faiblesse entre la fin du lycée et la fac, je commençais à vouloir entrer dans le Moule mais que j'ai compris que ce Moule n'était vraiment pas fait pour moi ... Une fois cette (re)prise de conscience appuyée sur des bases plus solides, il a fallu expliquer mes choix, convaincre, ce que je crois avoir réussi à faire puisque depuis des années plus aucune remarque sur un possible futur casage en bonne et dûe forme, ne fuse ni à droite ni à gauche.

Vivre seule, sans amoureux, est donc devenu pour moi mon équilibre ... Cette sérénité acquise entre mes 20 et mes 25ans (et les années suivantes) est pour moi source de nombreux bonheurs. Je me sens enfin moi-même, je peux enfin gagner en assurance, m'épanouir davantage et surtout j'arrive plus à penser à moi (même si sur ce point, j'ai encore du boulot) ... Pour moi l'Amour (avec la majuscule) n'est pas essentiel, parce que l'amour (sans la majuscule) je le trouve au sein de ma famille, quand je suis avec mes amis, quand je vais travailler, quand je regarde la Mer, quand j'entends un merle siffler, quand je prends mon goûter après une longue journée, quand je vois un sourire illuminé le visage d'un(e) inconnu(e), quand je trouve par hasard quelque chose ... En effet, j'estime que la Vie me comble chaque jour et que, même si parfois je subis des coups durs et que mon moral glisse sur une mauvaise pente, je suis profondément heureuse. Oui je suis Heureuse et seule amoureusement parlant, oui c'est possible ... Je veux bien livrer mon coeur à la science, comme le chante Zazie, si vous voulez des preuves.

Toutefois, j'ai conscience que ce choix, comme celui de ne pas vouloir d'enfant, peut paraître effroyablement égoïste. Je l'asume totalement, c'est mon choix égoïste. Ceux qui me connaissent savent quelles sont mes qualités et mes défauts,  c'est la seule chose qui compte. Les autres peuvent me coller autant d'étiquettes qu'ils le veulent, cela ne me touche plus, la cuirasse est si blindée que je ne sens plus leur piqûre et que leur venin ne coule plus dans mon sang ... Je crois que les années m'ont fait gagner en courage, en détermination, et aussi en sensibilité, mes traits de caractère se sont affirmés, même si le voile de ma timidité peut encore les camoufler aux regards de passage. Être Moi est ma plus belle victoire ...

C'est vrai, cette année je vais avoir 30ans, je vis comme une nonne, et j'aime cela ... Je ne sais pas ce que demain me réservera et j'espère que le Hasard apportera de jolies choses dans sa musette ... J'aime me laisser surprendre, me laisser porter, j'aime découvrir, apprendre, partager ... Je fais un métier où rien n'est vraiment prévisible, ce que je trouve fabuleux. Un métier où je tisse des liens avec Autrui, où je peux donner, discuter, rire, pleurer ... et recevoir. Un métier qui m'a fait grandir, qui comme un cheval s'est d'abord cabré, pour me montrer que rien n'était acquis ... Un métier qui m'a forgée, qui m'a ouvert les yeux, qui m'a enrichi ... Une vocation. Voilà une des multiples raisons pour lesquelles un amoureux ne rentre dans mes projets d'avenir.

& puis il y aussi ma famille et mes amis, ils sont mon sang, mon oxygène, ma Vie. Je crois que tout est écrit là.

Enfin, il y a aussi ma manière à moi de gérer ma vie, j'ai compris assez vite (pour être honnête pas assez vite) qu'avoir un amoureux revenait pour moi à me mettre en cage ou pire dans un pot de confiture vide dont on aurait oublié de trouer le couvercle pour laisser passer l'air ... Pour moi, être un couple m'oblige à jouer une mascarade qui me tue à petit feu, parce que je m'oublie, je m'oublie tellement que je n'arrive plus à réagir, que je ne vis plus qu'à travers l'Autre, que je ne deviens qu'un vulgaire paillasson (et encore ...). J'en viens à me détester, me haïr, j'en viens à mentir, à somatiser, à étouffer, à me scinder en deux (celle qui veut agir et celle qui subit) ... J'attends jusqu'à ce que la Machine craque, pour retrouver durement ma liberté, rassembler les morceaux de moi ... Me reconstruire lentement, seule ... Subir encore des ... Mais je n'en parlerai point ici parce que peu savent et que cette page est tournée.

Alors me voilà aujourd'hui célibataire endurcie et heureuse, entourée par ma famille (au sens large) et mes amis, exerçant le métier que j'ai toujours voulu faire ... Oui, ma vie est belle avec son visage poupin & ses joues roses ; et même avec ses bleus aux genoux & aux coudes, elle reste ravissante.

Merci, chers lecteurs, de m'avoir lue jusqu'au bout (ou pas). Mon coeur, mon âme et moi n'allons point trop tarder à rejoindre Morphée au dernier salon de thé à la mode ... A bientôt pour de nouvelles aventures ;)

S1.jpg

22:07 Prestidigitateur : Miss Babooshka ¤ La Boîte à Malice : Fullhouse, In search of Peter Pan, Moments of Pleasure, Oh to be in love | Enchaîné | Abracadabra ! (33) | TaGs: ma vie, mon célibat

25 janvier 2010

La nouvelle comédie de Marc

MarcLawrence.jpg
MarcLawrence2.jpg